The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98

Lisez le dernier manga The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98 chez PhenixScans . Le manga The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel est toujours mis à jour sur PhenixScans . N'oubliez pas de lire les autres mises à jour de mangas. Une liste des collections de mangas PhenixScans se trouve dans le menu Manga List

[ Traducteur – Greedy ]

Chapitre 98

Le cinquième terrain d'entraînement rouvrit après la période de repos et de récupération.

Raon s'y dirigeait après une longue absence.

‘Hmm ?’

Il recevait des regards étranges de la part de tous ceux qu'il croisait en chemin.

Ils le regardaient autrefois comme un simple caillou sur la route, mais ils le considéraient désormais comme une créature mystérieuse. Des regards favorables et hostiles se mêlaient.

C’est ainsi que sont les humains.

Rage rampa depuis le bracelet.

Ils méprisent les faibles et admirent les forts. Les humains valorisent la force autant que les bêtes.

‘Je suis souvent d’accord avec toi récemment.’

Raon hocha la tête. Comme le disait Rage, ils ne le regardaient que parce qu'il avait prouvé sa force.

Cependant, tous les regards n’étaient pas favorables. Il y avait aussi de la jalousie, de la haine, et même une intention meurtrière palpable.

‘Comment est le Royaume des démons ? Je suppose que c’est encore pire.’

Tu es curieux ? Alors je vais te le dire. C’est un endroit différent de ce que les humains imaginent. Cependant, les faibles y sont traités pire que le bétail.

Rage murmura qu'il n'y avait aucun endroit dans le monde où les faibles étaient favorisés.

Tu as bien agi cette fois. Tu as complètement détruit ce sale type avec ta rage. Tu as même soumis son père. Je suis satisfait de tes actions pour la première fois depuis longtemps.

‘Vraiment ?’

Oui. Sauf pour une chose. C’est dommage que tu ne l’aies pas tué. Au Royaume des démons, le Roi de l'Essence transformait tous ceux qui osaient m'offenser en blocs de glace…

Des messages apparurent dès que Rage eut fini de parler.

[Rage est grandement satisfait.]

[Perception a augmenté de 1.]

[Endurance a augmenté de 1.]

Cela lui indiquait que ses stats avaient augmenté parce que Rage était satisfait.

‘Je ne m'attendais pas à ce cadeau !’

Les lèvres de Raon s’entrouvrirent. Recevoir une récompense à laquelle il ne s'attendait pas lui mettait de bonne humeur pour commencer la journée.

Maudit système ! Pourquoi est-ce la seule fois où tu considères le Roi de l'Essence comme ton propriétaire ?

Rage regarda le système qui ne l'écoutait toujours pas et bouillit de colère.

‘Merci, je grandis plus vite grâce à toi.’

Ferme-la. Ça me met en colère quand tu es heureux.

Il ne s'était pas écoulé dix secondes depuis qu'il avait dit être satisfait, et il explosait déjà de colère. Il était la définition même d'un trouble de la personnalité.

« Vraiment ? Moi, ça me rend heureux. »

Arrête tout de suite, espèce de salaud !

Raon fredonna en entrant dans le terrain d'entraînement. Rage continuait à le maudire, mais il n’y prêtait pas attention.

« Hmm ? »

Les yeux de Raon s’élargirent en entrant dans le terrain d’entraînement. La personne qui ne devrait pas encore être là était assise sur la plateforme.

‘Rimmer ?’

C'était l'elfe paresseux qui n'était jamais là pendant l'entraînement au lever du jour, et qui était souvent en retard à l'entraînement du matin.

« Oh ! Mon porte-bonheur ! Comment vas-tu, Raon mon apprenti épéiste ? »

Rimmer sourit et tendit les mains. Des bagues ornées de pierres précieuses de différentes couleurs scintillaient sur ses longs doigts.

Il portait aussi des bracelets brillants autour du poignet et un collier autour du cou.

‘Quoi ?’

C’était la première fois qu'il voyait l'elfe porter des bijoux comme ça. Et ils ne semblaient même pas être des artefacts avec une capacité spéciale, juste des décorations coûteuses.

‘Porte-bonheur ?’

Il ne comprenait pas pourquoi il était soudainement appelé porte-bonheur. Alors qu'il allait conclure que l’utilisation de la Création du Champ d'Épée l'avait rendu fou, Burren arriva derrière lui.

« Il a parié. »

« Quoi ? »

« Ce type, j'ai entendu dire qu'il a ouvertement parié pendant le Duel à l'Épée entre toi et Raden. Apparemment, il a gagné une énorme somme parce que tes cotes étaient élevées. »

Burren fronça les sourcils. On aurait dit que parler de cela l’irritait. Il murmura qu’il voulait se crever les yeux.

‘Il l’a encore fait.’

Raon ricana. Il se demandait pourquoi il portait ces bijoux, et c’était parce qu’il les avait obtenus en pariant.

Parier, boire et être paresseux. Il était complètement à l’opposé des elfes qu’il avait connus auparavant. Il était assez incroyable en quelque sorte.

Ce salaud arrogant aux oreilles pointues.

Rage grinça des dents en regardant Rimmer.

‘Qu'est-ce qui se passe ?’

Je suis en colère chaque fois que je le vois. Ton corps aurait été le mien si seulement il n'avait pas été là...

‘Aha.’

Raon hocha la tête. Il avait réussi à conserver son corps grâce à Rimmer, qui était apparu à ce moment critique pendant le combat contre le Démon Assoiffé de sang.

Rage avait déjà qualifié Rimmer d’arrogant, mais il semblait qu’il le détestait maintenant.

Mais Raon était au courant des véritables sentiments de Rimmer, contrairement à Rage.

Même s’il ressemblait à un fainéant inutile à l’extérieur, il observait attentivement chaque apprenti épéiste et les instruisait avec un entraînement approprié.

Puisqu’il avait réussi à survivre grâce à cela, il pouvait fermer les yeux sur le fait qu'il ait parié sur lui.

« Pathétique. »

Martha lui tourna le dos et s’éloigna de Rimmer, qui se vantait des bagues à ses mains.

Raon tourna la tête à un son nasillard venant de derrière lui. Runaan était là sans qu’il ne le sache, lui faisant un léger signe de la main avec des yeux vides.

Raon regarda les apprentis épéistes se trouvant sur le terrain d’entraînement.

Il se souvenait d'eux en train de l'encourager et de crier pour lui dans le grand terrain d’entraînement. Cela ressemblait à s’asseoir devant un chauffage pendant l’hiver froid car leurs voix réchauffaient son cœur.

Il semblait que les gens du cinquième terrain d’entraînement devenaient également importants pour lui, en plus de ceux vivant dans le bâtiment annexe.

« D'accord, est-ce que tout le monde est là ? »

Rimmer arrêta de se vanter de ses bijoux comme un nouveau riche et claqua des mains.

Il pensait qu'il essayait juste d'attirer l’attention comme toujours, mais les instructeurs derrière lui amenèrent une boîte en métal vers l’avant.

Thud !

Du sable se dispersa autour de la boîte lorsqu’elle fut posée sur le sol.

« Devinez ce que c'est. »

« Vous avez aussi gagné ça en pariant ? »

« Oh, correct ! »

Rimmer hocha fièrement la tête à la réponse de Burren.

« Haah, nous en avons assez vu, alors arrête de vous vanter et commençons l'entraînement. »

« Ah, c’est pour vous. »

Rimmer descendit de la plateforme avec un large sourire. Il s’approcha de la boîte et posa la main dessus.

« Pardon ? C’est pour nous ? »

« Cette boîte ? »

« Que voulez-vous dire… ? »

Les apprentis épéistes penchèrent la tête, regardant de part et d'autre entre Rimmer et la boîte.

« Le roi des jeux d’argents avait deux paris. Le premier était cet argent ! Cette énorme somme d'argent ! Des pierres précieuses ! Kuhahaha ! »

Rimmer se qualifia de roi des jeux d’argents et se vanta à nouveau des bagues.

« Et le deuxième… »

Il ouvrit la boîte en ricanant, et une odeur claire de médicament qui apaisait l'esprit s'en échappa.

Raon fronça les sourcils et regarda la boîte. Il y avait des dizaines de petites boîtes en bois à l'intérieur de la grande boîte.

‘Ce sont des élixirs ?’

À en juger par la forme luxueuse et l'odeur amère qui s'en dégageait, ce devaient être des élixirs.

« Ce sont des élixirs. »

Rimmer satisfit immédiatement la curiosité des apprentis épéistes qui penchaient la tête.

« D-des élixirs ? »

« Tous ? »

« On dirait qu'il y en a plus de quarante… »

Les mâchoires des apprentis épéistes tombèrent, en examinant les boîtes qui apparemment contenaient des élixirs.

« Oui, et ils contiennent même l'Herbe à Dix Feuilles. »

***

« Herbe à Dix Feuilles ! »

« Il y en a autant ? »

« Wow… »

L'Herbe à Dix Feuilles était une plante médicinale dont les feuilles étaient divisées en dix. C'était un élixir précieux car il pouvait purifier le corps, le centre d'énergie et le circuit de mana en même temps, sans

favoriser un attribut spécifique.

Étant donné que l'élixir fait à partir de l'Herbe à Dix Feuilles avait un excellent équilibre, il était cher et difficile à obtenir. Et pourtant, il y en avait quarante-trois devant leurs yeux. Il était naturel qu'ils soient

surpris.

« Ceux-ci sont pour vous. »

Rimmer leva le menton vers le ciel. Il pointa du doigt la boîte avec une expression satisfaite.

« J'en ai préparé exactement quarante-trois, alors prenez-en exactement un par personne. »

« Hein ? »

« S-sérieusement ? Ils sont vraiment à nous ? »

« Quoi ? »

« Hmm ? »

Non seulement les apprentis épéistes, mais même Burren et Martha restèrent bouche bée de surprise. Runaan était simplement là, sans expression, reniflant l'élixir comme un chiot.

« Pourquoi est-ce si difficile à croire ? »

Rimmer claqua sa langue et lança la boîte d'élixirs du dessus à Raon.

Tap.

Raon ouvrit la boîte d'élixirs, confus. Une perle verte de la taille du pouce d'un adulte se trouvait à l'intérieur.

« C'est un Élixir des Dix Nuages. La quantité de mana qu'il contient n'est pas extraordinaire, mais elle est aussi pure que du mana brut. Cela va aider chacun de vous. »

Rimmer lança les élixirs aux apprentis épéistes tout en expliquant les caractéristiques de l'Élixir des Dix Nuages.

« Où as-tu trouvé ça ? »

Burren fronça les sourcils en vérifiant l'Élixir des Dix Nuages. On ne pouvait pas simplement acheter une multitude d'élixirs avec beaucoup d'argent. Il ne pouvait pas comprendre comment il avait obtenu les

quarante-trois.

« Je les ai gagnés. »

« V-Vous les avez vraiment tous gagnés en pariant ? »

« Ce n'était pas un pari, mais un défi. C'est un défi, je te dis. »

Rimmer agita son doigt pour fermer le couvercle de la boîte vide.

« Avec qui avez-vous fait ce pari... ? »

« Le maître du Vrai Palais Martial. »

Il répondit tranquillement, comme si ce n'était pas un gros problème.

« Hein ? »

« L-le maître du Vrai Palais Martial est... »

« Balder Zieghart ! »

« Ouh ! »

Les visages des apprentis épéistes pâlirent en entendant le nom du maître du Vrai Palais Martial. Certains d'entre eux laissèrent même tomber l'élixir au sol dans la panique.

« Ah, ce n'est rien. Ils ne peuvent pas se permettre de faire attention à nous en ce moment. Ils doivent penser que je vais tous les vendre, donc il n'y aura aucun mal pour vous. »

Rimmer les rassura et leur dit de prendre l'élixir et de cultiver leur aura pour le reste de la journée.

‘Hah…’

Raon soupira. Il avait obtenu quarante-trois élixirs en faisant un pari contre Balder, qui était à la fois le maître du Vrai Palais Martial et le fils de Glenn. Cet elfe était vraiment aussi excentrique que lui.

« Merci. »

Mais il devait exprimer sa gratitude. Raon s'inclina devant Rimmer en le remerciant.

« M-merci, instructeur. »

« Merci beaucoup. »

Les apprentis épéistes, excités, suivirent Raon et exprimèrent leur gratitude.

« Hmm. Je vois, je vois. »

Rimmer sourit largement et agita la main.

« Merci pour le cadeau. »

« Merci. »

Burren n'avait pas son expression habituelle de mécontentement en s'inclinant, et Martha baissa également la tête en jouant avec l'élixir.

Les élixirs étaient vraiment incroyables, pour faire réagir ces personnes singulières de la même manière.

« Eh bien, vous pouvez rentrer. Je ne vous le dis pas à cause de ma gueule de bois, mais il vaut mieux prendre les élixirs tout de suite. »

Rimmer attrapa sa poitrine et agita la main. Il semblait ressentir sa gueule de bois alors qu'il avait fini de se vanter.

Il avait l'air aussi déplorable que d’habitude, mais personne ne lui faisait de reproches. Rimmer était leur héros du jour.

« Merci ! »

Les apprentis épéistes le remercièrent une fois de plus avant de partir.

« Tu devrais rester ici. »

Alors que Raon s'apprêtait à les suivre, Rimmer lui attrapa l'épaule avec un teint vert au visage.

« Vous n'avez pas l'air très bien. »

« Aïe, j'ai un peu exagéré hier. »

En y regardant de plus près, ce n'était pas seulement Rimmer. Les visages des autres instructeurs étaient également verts. Il semblait qu'il avait beaucoup bu avec eux.

« Rends-la-moi. »

Rimmer pointa du doigt la boîte d'élixirs que Raon tenait.

« Celui-ci est pour toi. »

Il sortit une autre boîte d'élixirs de sa poitrine et ouvrit le couvercle. L'odeur amère était plus intense que celle de l'Élixir des Dix Nuages.

« C'est... »

« Il est fait avec deux ‘Herbes à Dix Feuilles’. Il aurait normalement appartenu à Raden, mais c'est un étrange coup du sort qui t’a permis de l’obtenir. »

« Est-ce que c'est vraiment pour moi ? »

« Je suis devenu riche grâce à toi, après tout. Je suppose que j'ai finalement découvert mon talent pour les paris. »

Rimmer agita à nouveau sa main et le son des précieux bagues et bracelets se heurtant entre eux se fit entendre.

‘Ils disparaîtront bientôt.’

Raon était certain que Rimmer perdrait bientôt toute sa fortune en pariant.

« L'Élixir des Dix Nuages est un élixir très efficace. Tu devrais pouvoir absorber au moins cinquante pour cent du mana qu'il contient. Cependant, la quantité de mana qu'il contient est plutôt faible, et cela ne fera

aucune différence pour toi. Tu as des auras de deux attributs différents, après tout. »

Rimmer baissa la voix en mentionnant les deux attributs différents, afin que personne ne puisse l'entendre.

« Celui-ci contient deux fois plus de mana que les autres Élixirs des Dix Nuages, donc tu devrais pouvoir faire croître à la fois ta chaleur et ton givre. »

« ...Merci. »

Raon s'inclina. Lui donner l'élixir était déjà beaucoup, et il était encore plus attentionné que cela. Il ne pouvait tout simplement pas le remercier assez.

« Tu devrais y aller. À demain. »

Rimmer agita la main.

« Instructeur, buvez avec modération. »

« Oh, tu t'inquiètes pour moi ? C'est dix ans trop tôt pour ça ! »

Il tapota son épaule et se dirigea vers la salle des instructeurs.

« Hmm... »

Raon jouait avec la boîte contenant l'Élixir des Dix Nuages en regardant le dos de Rimmer.

‘C'est à cela que ressemble le fait d'avoir un professeur... ?’

Un instructeur l'avait élevé dans sa vie précédente. Sa relation avec lui était celle d'un gardien d'animaux et d'un chien, ou d'un dresseur et d'un loup.

L'instructeur n'avait aucune émotion envers lui, et Raon ne ressentait que de l'animosité envers son instructeur.

‘Je pensais que cet endroit n'était pas différent.’

La Maison Zieghart était tristement célèbre sur le continent, il pensait donc que les apprentis épéistes seraient élevés comme des chiens. Cependant, les enfants étaient élevés comme des êtres humains, en

conservant leur individualité.

Même ceux qui avaient échoué à l'examen précédemment n'étaient pas abandonnés et étaient formés sur le sixième terrain d'entraînement. Zieghart était vraiment plein d'humanité, malgré ses attentes.

Rimmer en particulier ressemblait plus à un enseignant qu'à un instructeur. C'était grâce à lui qu'il avait obtenu toutes ces accomplissements et grandi plus rapidement qu'il ne l'aurait fait autrement.

Raon s'inclina une fois de plus vers Rimmer, qui s'éloignait, avant de quitter le terrain d'entraînement.

***

Après avoir fait une sieste de près de trois heures dans la salle des instructeurs, Rimmer se rendit au manoir du seigneur vers midi.

« Ça fait longtemps. »

Roenn ouvrit la porte de la salle d'audience avec un large sourire.

« Oui, ça fait un moment. »

Rimmer sourit et leva ses dix doigts. Roenn sourit légèrement pour exprimer son désintérêt et entra dans la salle d'audience.

« Hmm... »

Rimmer fit la moue, déçu que Roenn n'ait pas reconnu ces bijoux brillants. Il soupira doucement et le suivit à l'intérieur.

Glenn était là comme toujours. Il regardait le monde d'un air ennuyé, assis sur le trône qu'il avait fabriqué lui-même.

« Salutations, mon seigneur ! »

Rimmer s'inclina, levant ses dix doigts et même son poignet dans les airs.

« Tu deviens de plus en plus pathétique en vieillissant. »

« Hah... »

Rimmer fronça les sourcils à son commentaire ridicule et se redressa.

« Non, mais vous devriez complimenter votre subordonné s'il a gagné de l'argent. Ce n'est pas tous les jours que je peux vider la bourse d'un paillasson. »

« Comment suis-je censé te complimenter alors que ce paillasson est mon fils ? »

« Il doit perdre contre moi pour ne pas se faire avoir par un vrai escroc plus tard. »

« Quel beau parleur. »

Glenn leva le menton avec un regard effrayant.

« Alors, qu'est-ce qui t'amène ici aujourd'hui ? »

« J'ai distribué les Élixirs des Dix Nuages aux enfants. »

« Je m'attendais à ce que tu fasses cela, mais tu les as vraiment distribués si facilement. »

« C'est parce qu'ils ont grandi mieux que je ne l'aurais pensé, je voulais leur donner de meilleures choses à manger. Je suppose que c'est ce que ressentent les parents envers leurs enfants. »

Rimmer rigola, et Glenn le regarda curieusement.

« Eh bien, c'était essentiellement grâce à mon enseignement exceptionnel, mais les apprentis épéistes sont devenus plus forts que n'importe quelle autre génération après avoir traversé divers incidents. »

Glenn hocha légèrement la tête en signe d'approbation.

« C'est pourquoi j'ai une suggestion. »

« Une suggestion ? Je t'ai confié tous les droits concernant l'entraînement. »

« Parce qu'il ne s'agit pas de l'entraînement. »

Même si la voix de Rimmer était autrefois enjouée, elle bouillonnait maintenant de passion.

« S'il vous plaît, permettez-moi de changer le contenu de leur examen de graduation. »

tags: Lire le manga The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98, BD The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98, lire The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98 en ligne, The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98 chapitre, The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98 chapitre, The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98 haute qualité, The Reincarnated Assassin is a Genius Swordsman – Novel Chapitre 98 scan manga, ,

Commentaire

Chapitre 98